1 Doujind

Securite Rapprochee Critique Essay

CinemaTeaser

par Emmanuelle Spadacenta

Un vrai beau duo d'acteurs pour un thriller des plus denses.

La critique complète est disponible sur le site CinemaTeaser

Excessif

Bien filmé et suffisamment haletant, le long-métrage s'impose comme un divertissement efficace basé sur un scénario aux multiples rebondissements. (...) Les séquences d'action brillent (...) par leur crédibilité et leur cinématographie dans un équilibre salvateur.

La critique complète est disponible sur le site Excessif

Les Fiches du Cinéma

Pour sa première aventure américaine après le suédois "Easy Money", Daniel Espinosa signe un thriller d'espionnage nerveux, sous l'influence de Tony Scott, au scénario parfois confus mais avec un Denzel Washington au charisme intact.

La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

Ecran Large

La présentation de cette tourte d'action Bournesque manque un peu de panache, notamment lors d'une conclusion terriblement attendue et bien pensante.

La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

Le Journal du Dimanche

Denzel Washington a cette forme de professionnalisme "à l'américaine" qui peut encore s'assimiler à de l'enthousiasme, même lorsqu'il défend un produit calibré.

La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

Le Parisien

Même si on est loin des aventures de Jason Bourne (...), cette énième traque d'espion hollywoodienne est tout de même plutôt bien ficelée.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

Le Point

Voir le site du Point.

La critique complète est disponible sur le site Le Point

Ouest France

(...) on ne voit (presque) pas le temps passer. Grâce au rythme soutenu d'une mise en scène musclée et trépidante (...). Seul hic dans l'affaire, ce suspense de routine ne fait que se fondre dans le moule d'une histoire que l'on a l'impression d'avoir déjà vu des dizaines de fois sur le grand écran.

La critique complète est disponible sur le site Ouest France

Télérama

Dans le genre viril sans être idiot, le film se tient. Au menu : gunfights, manipulations, traversée à toute allure d'une town­ship... Denzel Washington est très bien : physiquement comme mentalement, il paraît si fort qu'il fait vraiment peur.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Le Figaroscope

(...) après un premier quart d'heure prometteur, ce film d'espionnage bâclé sombre dans la banalité. Denzel Washington n'arrive même pas à sauver son personnage d'espion vétéran. Dommage.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaroscope

L'Express

Un peu de scénario, beaucoup d'action et pas mal de déjà-vu.

La critique complète est disponible sur le site L'Express

Positif

Seuls les spectateurs férus de films aux personnages exsangues, aux multiples scènes d'action (...) y trouveront un intérêt (...) Quant à ceux qui attendent plus du cinéma américain, ils devront d'abord faire abstinence, puis preuve de patience.

La critique complète est disponible sur le site Positif

Studio Ciné Live

Voir le site de Studio Ciné Live.

La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live

Télé 7 Jours

Dans la lignée de la saga Jason Bourne, en moins virtuose, voilà une série B solide à défaut d'être originale.

La critique complète est disponible sur le site Télé 7 Jours

Le Monde

Le résultat, filmé dans une image phosphorescente bleutée sur un montage amphétaminé, tient un peu de la publicité virile pour marque de rasoirs, distillant autant d'ennui que de laideur.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde
Publiée le 10/03/2015

Bon, ben j’ai été déçu de ce Sécurité rapprochée, qui a une histoire intéressante mais qui est tout de même plein d’aspérités gênantes. Le casting est a priori très intéressant, mais finalement pas complétement exploité. Un acteur comme Robert Patrick se contente finalement d’une apparition, on case quelques acteurs comme Liam Cunningham qui eux aussi font de la figuration, tandis que Brendan Gleeson s’amuse l’espace de dix minutes en tout dans le film. Non clairement beaucoup de noms pour un film qui en vérité se concentre quasi exclusivement sur son duo principal. Si Ryan Reynolds s’en tire bien, et livre une prestation dynamique et pleine de conviction, en revanche Denzel Washington campe un personnage un peu trop surréaliste avec un côté apathique. Washington d’habitude très juste peine ici à vraiment emballer avec son rôle ambigu, et il déçoit tout de même par rapport à ce qu’il sait faire. Le scénario est sympathique. Il est doté de bonnes idées, même si l’ensemble ne surprendra pas les amateurs de thriller politique ou de films d’espionnage. Il cherche une certaine authenticité, et se montre volontiers anti-conformiste avec des personnages rugueux, des pointes de violence peu consensuelles, ce qui donne à ce Sécurité rapprochée une tonalité moins lisse que ne le sont habituellement ce genre de film. Après je note un rythme pas toujours au top et des incohérences (notamment à la fin, le semi-mourant qui courre comme un lapin !). Visuellement le point noir c’est la photographie. Elle est absolument atroce ! Alors à la limite je peux pardonner le travail singulier sur les couleurs, même si on se l’explique mal ici. Après tout un film comme Suspiria lache les chevaux à ce niveaux et s’en porte bien. Non, le souci c’est le travail sur les contrastes, absolument calamiteux. Encore que même au niveau des couleurs ça part dans tous les sens, il n’y a aucune logique, et les scènes « écrasées par le soleil » sont d’une laideur à vomir. Non, je suis sincère. Alors après la mise en scène d’Espinosa essaye de faire des efforts, notamment en collant à l’action, aux personnages, avec un côté « organique », vivant, dans un style qui est bien à la mode en ce moment, mais enfin, dur de compenser. Surtout que les décors sont loin de réjouir eux aussi. J’ai parfois eu le sentiment que ce film manquait sévèrement de budget avec un max de scènes en intérieur, et dans des intérieurs qui ne font pas forte impression. Quelques scènes d’action sympa rehausse le niveau, en revanche la bande son ne retient pas l’attention. Bon, au final Sécurité rapprochée peine à convaincre. Malgré un Ryan Reynolds en forme, malgré une histoire intéressante, malgré un anti-conformisme plaisant, et malgré une mise en scène qui ne passe pas à côté (heureusement), ce film n’est pas à la hauteur des attentes. Il y a des ratages grossiers, qui l’handicape sensiblement. 2.

Partagez :FBfacebookTWTweetG+Google

Leave a Comment

(0 Comments)

Your email address will not be published. Required fields are marked *